Chantiers

MiniVaisseauCamp#4Etencoreunetransformation…

Margot Coïc

Publié le Posted on par Margot Coïc

Margot est arrivée au Vaisseau au début de l'été 2019. Véritable pile électrique, cette muséographe curieuse de tout est une boîte à idées ambulante. Particulièrement sensible aux questions d'égalité entre les hommes et les femmes, elle pratique l'écriture inclusive.

Dans l’épisode précédent : après un premier test de leur prototype, nos Vaisseaulogues sont invités à animer un Mini Vaisseau Camp lors de l’ouverture de la zone de l’eau aux enfants testeurs. C’est l’occasion d’améliorer le prototype avant de le tester en condition !

Quand Bruno nous a proposé de mini-vaisseau-camper la zone de l’eau on s’est dit que c’était l’occasion de transformer notre outil et de l’améliorer en prenant en compte les observations de notre premier test tout en l’adaptant à la zone de l’eau.

La dernière fois, on a bien vu que notre système de ‘fiche’ n’est pas vraiment opérationnel. Et niveau timing, on n’a pas le temps de créer des livrets ‘voyage’. En même temps, cette forme s’avère assez peu pertinente pour la zone de l’eau dans le sens où celle-ci se compose de peu de dispositifs d’exposition et surtout que les manipes appellent d’elle-même les enfants.

@Alain F.

La demande de Bruno était aussi un peu plus précise. Il voulait évaluer les manipes. Que les enfants puissent réagir à celles-ci, à ce qu’elles déclenchent chez eux comme comportements, comme réactions, comme émotions…

Alors on a pensé aux émojis.

Ces bonhommes simples peuvent exprimer plein de choses différentes. On a pensé à les utiliser pour que les enfants donnent leur ressenti sur les dispositifs de l’exposition. Un peu d’idéation, un peu de mixage dans la tête d’Alain notre designer, et hop ! On a trouvé un système pour qu’ils restent dans l’eau des bassins, il ne faudrait pas qu’ils s’échappent et finissent dans les filtres…

On liste les différents ‘ressentis’ : la manipe coup de cœur, celle qui énerve, celle qu’ils n’aiment pas, celle qui leur a appris quelque chose, celle qui les ennuie, celle qu’ils font à plusieurs, celle qui nécessite des explications et celle qu’ils font avec leurs parents. Et on les illustre à coup d’émojis.

Après un gros atelier ‘petites mains’ et la grande participation de la découpeuse laser, on a notre outil. Tout beau tout chaud, prêt à l’emploi… !

@Le Vaisseau